Dialogue et prisonniers politiques au Congo ?

Le 22 décembre 2014 l’ONU a demandé au Régime Sassou N’Guesso la libération inconditionnelle des prisonniers politiques du CDRC. Modeste Boukadia Président du CDRC s’inquiète de la non application de l’injonction de l’ONU faite au Congo Brazzaville et se demande quel sort a été réservé aux otages politiques par Monsieur Sassou N’GUESSO. 
Modeste Boukadia nous livre aussi ses réflexions sur les dialogues en cours sur la modification des Institutions congolaises.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s