À la Une

LE COVID-19 : QUE FAIT LE CONGO-BRAZZAVILLE ?

Modeste Boukadia, président du CDRC – Crédits photo Nadine Nagel

Je demande instamment à Monsieur Sassou Nguesso, d’instruire l’Ambassadeur Près la France, Monsieur Rodolphe Adada, de se rapprocher de SANOFI-AVENTIS et TEVA, pour une commande massive de la chloroquine, devant être distribuée GRATUITEMENT à tous les habitants du Congo, en ayant soin de bien respecter les doses, comme dans le cas du traitement du paludisme.

Mes Chers Compatriotes, Congolaises, Congolais,

Aujourd’hui, je m’adresse à vous, vous qui êtes en face d’un fléau et démunis.

Ce virus, le COVID-19, par sa propagation très rapide, a pris le monde entier par surprise. Par cette pandémie qu’il suscite, il a imposé le confinement des populations de tous les pays. Le Congo-Brazzaville et les pays de la sous-région ne sont pas épargnés.

Toute politique de santé publique s’appuie sur des structures et du personnel qualifié pour atteindre cet objectif : que les différentes catégories de la population soient prises en charge pour une meilleure santé.

Lire la suite
À la Une

COMMUNIQUE DE PRESSE relatif au relèvement officiel du vice-amiral Jean-Dominique OKEMBA

COMMUNIQUE DE PRESSE DU C.D.R.C. relatif au décret présidentiel pris en date du 9 mars 2020 pour relèvement officiel du vice-amiral Jean-Dominique OKEMBA, chef du Conseil National de Sécurité (CNS, renseignements) de son poste.

Le 16 décembre 2013 à 15:30, dans un article intitulé Brazzaville : l’Armée tire sur l’Armée (https://musitsundi.wordpress.com/2013/12/20/congo-brazzaville-larmee-tire-sur-larmee/), le Cercle des Démocrates et Républicains du Congo attirait l’attention du pouvoir de Brazzaville sur le danger d’instrumentaliser les services régaliens de la République et notamment les Forces Armées Congolaises dans des affaires à priori judiciaires. Il s’agissait de réitérer haut et fort ce qui s’est passé lors de l’arrestation du colonel Marcel Tsourou, que : « Ce n’est pas le rôle de l’Armée de participer à l’arrestation de Monsieur Marcel Tsourou et de ses amis».

Lire la suite
À la Une

De la Table Ronde à la Conférence Internationale

https://www.youtube.com/watch?v=jNOQ2dKpuYA&feature=youtu.be

ÉDITION SPÉCIALE LES CHRONIQUES DU NET : invité du jour Modeste Boukadia, président du C.D.R.C.
Le 23 février 2020

Invité de KAYItv-PSC TV, le Président Modeste Boukadia a défini clairement les objectifs de la Table Ronde qui est une réunion préparatoire de la Conférence Internationale. Il a invité les Congolaises et les Congolais de tout bord politique d’y venir pour contribuer aux nouvelles conditions d’un mieux-vivre ensemble en République du Congo Brazzaville.

Service Presse C.D.R.C.

À la Une

TABLE RONDE : Appel à la République du Congo du 28 Novembre 1958

Appel à la République du Congo du 28 Novembre 1958 pour la prochaine Conférence Internationale

Chers Compatriotes, Chers Amis,

Vous êtes invités, en vos qualités, à contribuer aux dernières formalités pour l’organisation de la prochaine Conférence Internationale.
Faites-vous connaître pour recevoir votre invitation pour la Table Ronde, réunion préparatoire de la Conférence Internationale.

S’inscrire à : tableronde2020@outlook.fr

Paris, le 21 février 2020
Service Presse CDRC

TABLE RONDE POUR LE CONGO : lettre d’inscription pour la réunion préparatoire de la Conférence Internationale des Nations-Unies pour le Congo-B (Modeste BOUKADIA) : http://congo-liberty.com/?p=23352

https://cdrc-cg.com/2020/02/12/table-ronde-pour-le-congo-lettre-dinscription/

À la Une

TABLE RONDE POUR LE CONGO : lettre d’inscription

Cercle des Démocrates et Républicains du Congo
Enregistré au Ministère de l’Intérieur sous N°002/MISAT/CAB/DGAT/SAAB du 10 mars 1998


Lettre publique destinée aux responsables des partis politiques, des personnalités politiques, des associations de la société civile congolaise, des mouvements de la diaspora congolaise et aux amis du Congo-Brazzaville.

Chers compatriotes et chers amis,

Vous êtes conviés en vos qualités, à la TABLE RONDE initiée et organisée par le Cercle des Démocrates et Républicains du Congo (C.D.R.C.) sous le parrainage de l’Association pour la Renaissance du Congo-Brazzaville en sigle LAMBREC.

THÈME : LE CONGO BRAZZAVILLE A L’ÉPREUVE DE LA CONFÉRENCE INTERNATIONALE DES NATIONS UNIES

De sa déclaration en République du Congo de jure en date du 28 novembre 1958 à aujourd’hui, notre pays, traversé par des soubresauts politiques dramatiques, n’a jamais pu mettre en place les conditions idoines à son développement durable tant sur le plan humain, économique que social.

Des évènements de 1959, qui continuent à hanter les mémoires, sont la première fissure restée béante pour un pays dit « Un et indivisible ». Des journées insurrectionnelles des 13, 14 et 15 août 1963 à la conférence nationale souveraine et jusqu’à nos jours sont devenues une source d’instabilité politique notoire dans la sous-région. De tout ceci, nos dirigeants s’illustrent par des scandales financiers qui émaillent notre vie publique alors que les conditions de vie des congolais ne cessent de se dégrader.

Lire la suite
À la Une

Rentrée politique de Modeste BOUKADIA : pré-calendrier de la Conférence Internationale des Nations Unies pour le Congo

Modeste Boukadia, président du C.D.R.C. – Crédits photos : N. Nagel

Pour sa rentrée politique, Modeste BOUKADIA, Président du CDRC, annonce d’un pré-calendrier de la Conférence Internationale des Nations Unies pour le Congo. Interview par le journaliste Cyr Makosso de Ziana TV le 02 février 2020.
https://www.youtube.com/watch?v=m7ESNIzwwl8

À la Une

Congo-Brazzaville, le président Sassou en fin de course

Parfois prompte à s’emballer une partie de l’opposition congolaise annonçait la fin quasi imminente du régime de Sassou suite aux déclarations de Jean Yves le Drian concernant le général Mokoko, ex-candidat à la présidentielle de 2016, et depuis condamné à 20 ans de prison pour « atteinte à la sûreté de l’Etat ». Cette fois, les opposants pourraient avoir raison !

Un article d’Eric Laffitte de La redaction de Mondafrique – 8 janvier 2020

Début septembre, le ministre français des affaires étrangères, Jean Yves le Drian, avait en marge de la visite de Sassou N’Guesso à Paris, demandé à ce dernier d’agir  « avec fermeté » en faveur du général Makoko, prestigieux prisonnier politique du régime congolais. « Je lui ai parlé de M. Mokoko et d’autres personnes en lui disant qu’on attendait de sa part des actes », déclarait le Drian. Le ton, quasi martial, était interprété un peu vite comme un changement de pied radical de la diplomatie française vis-à-vis du régime congolais. Une certitude, l’oukase tranchait toutefois avec l’accueil ostensiblement chaleureux que dans le même temps Emmanuel Macron réservait au Président congolais sur le perron de l’Elysée.
Lire la suite ici : https://mondafrique.com/congo-brazzaville-le-president-sassou-en-fin-de-course/

Lire la suite
À la Une

Vœux 2020 de Modeste Boukadia au peuple congolais

Congolaises, Congolais,
Mesdames et Messieurs,
Mes chers compatriotes,

Il y a quelques années, comme beaucoup d’entre nous au village, pour préparer le Réveillon de la Saint-Sylvestre, tout le monde se précipitait pour aller acheter son cabri sur pied. Un cabri vivant. Celui qui m’avait été vendu était une femelle pleine, une chèvre. L’animal a fini sa paisible vie dans la parcelle où j’habitais, rue Ngassa à Kinsoundi. Elle avait mis bas le 1er janvier 1996. J’ai donc dû me résoudre à acheter de la viande pour que Maman Loutaya prépare le repas du Jour de l’An et Mia, c’est le nom auquel répondait le petit cabri, grandit dans la parcelle et entrait même dans la maison sans avoir peur, chose que ne faisait jamais sa mère.

C’est cette joie de vivre que nous devrons retrouver.

Lire la suite
À la Une

LE RENVERSEMENT DE PERSPECTIVES ou le changement du CFA (XOF) en ECO

"CI-GIT LE CONGO BRAZZA , SASSOU-NGUESSO M'A TUER" Livre de Modeste Boukadia formulant la solution pour une paix definitive et un développement durable au Congo Brazzaville
« CI-GIT LE CONGO BRAZZA, SASSOU-NGUESSO M’A TUER » Livre de Modeste Boukadia formulant la solution pour une paix définitive et un développement durable au Congo Brazzaville

La mutation ou le changement simple du nom du franc CFA en ECO peut être perçu comme un tour de passe-passe entre le FCFA(XOF)/EURO et ECO/EURO dont le taux de conversion reste inchangé !

Le vrai renversement de perspectives qui soit réaliste en tenant compte des aspirations des populations africaines c’est-à-dire tout en gardant les liens historiques de l’Afrique avec l’Europe en les renforçant et en les aménageant tout en s’ouvrant aux autres partenaires tels les États-Unis d’Amérique pour l’émancipation des Africains.

En d’autres termes, si l’étalon monétaire est l’euro, il faudrait se poser la question de savoir ce que l’on peut acheter avec un euro en France et projeter cet euro dans les pays d’Afrique sud-saharienne où le franc CFA (XOF et XAF) a cours forcé, et voir ce que peut faire une famille avec un euro.

Lire la suite
À la Une

Allocution de Modeste Boukadia pour le 61ème Anniversaire de la Proclamation de la République du Congo le 28 Novembre 1958

Mesdames, Messieurs, Chers Compatriotes,

L’honneur m’échoit de m’adresser à vous, une fois de plus, en ce jour mémorial du 28 Novembre où nous commémorons la proclamation de la République du Congo.

Ce jour très symbolique devrait en principe permettre à nos gouvernants, de faire le bilan de l’héritage que nous ont légué nos aînés avec la ferme recommandation de le fructifier.

Malheureusement, la chaîne de transmission des consignes a été rompue par la prise brutale du pouvoir par des révolutionnaires gauchistes aux visées tribalo-claniques incarnés par le PCT et dont les héritiers de ce système maléfique assis sur les larmes et le sang du peuple, ont conduit notre pays, le Congo, dans le mur par une gestion égoïste, scabreuse et approximative sans repère sur ce qui devrait être une bonne gouvernance. 

Lire la suite
À la Une

It’s Time To Make Congo-Brazzaville Great

Modeste Boukadia President of the Circle of Democrats and Republicans of the Congo
March 20, 2018 1:45 AM ET
https://dailycaller.com/2018/03/20/its-time-to-make-congo-brazzaville-great/

You never truly understand the meaning of the words “freedom” and “liberty” until those things are taken from you. It was a cold, dark night in a filthy prison when I first began to really understand what freedom and liberty meant.

I had arrived, a few days earlier, back in my home country. I decided to return home because my fellow countrymen had called me home to once again run for President. I had already run twice and won both times.

Lire la suite
À la Une

Afrique: les Etats-Unis se posent en alternative à la Chine

Le 11 mars 2018 dernier, le président du CDRC Modeste Boukadia mettait en garde contre l’influence de la Chine en République du Congo, lors d’un article publié dans le Washington Time, un media d’importance aux Etats-Unies

Un an plus tard, pratiquement, jour pour jour, le 18 mars 2019 : les Etats-Unis se posent en alternative à la Chine, validant ainsi les analyse posées un an plus tot par le président du CDRC Modeste Boukadia. Lire la suite

À la Une

Modeste Boukadia met en garde contre l’influence de la Chine en République du Congo

Un chef de l’opposition que certains appellent le « nouveau Nelson Mandela » de l’Afrique centrale affirme que Washington doit « résister fermement » à l’influence chinoise sur les nations africaines, de peur que Pékin ne se positionne comme la puissance extérieure dominante sur le continent riche en ressources. Lire la suite

Bienvenue à la Banque Centrale d’Afrique !

Le Président du Ghana, Nanan Akufo Addo, a été choisi par l’Union africaine pour la création de Banque centrale africaine (ACB), et du Fonds monétaire africain (AMF).

Le 12 novembre 1999, Ibrahima Signaté (+), Nadine Nagel et Modeste Boukadia créent l’association loi 1901 dénommée GROUPE D’ACTION ET DE RÉALISATION DE LA BANQUE CENTRALE D’AFRIQUE en sigle GABA parue au Journal officiel français le 11 décembre 1999.
Une association présentée au président Kadhafi qui l’avait soutenue.

LES OBJECTIFS DE GABA :
– Organiser des contacts de toute nature en vue de sensibiliser l’opinion et les partenaires à la création d’une banque centrale africaine pour réaliser le marché intérieur des États-Unis d’Afrique ;
– Engager des actions pour la mise en place des modalités et des structures nécessaires à cette construction.

Déclaration de l’association GROUPE D’ACTION ET DE RÉALISATION DE LA BANQUE CENTRALE D’AFRIQUE

VINGT et UN (21) ans plus tard… La Banque Centrale d’Afrique est là comme le témoignent les articles publiés par ivoirebusiness.net le 17/02/2020 Coup de tonnerre/ Banque centrale africaine: L’UA choisit Akufo Addo au détriment d’Alassane Ouattara et par Le Point Afrique 14/02/2020 L’Union africaine s’attelle (enfin) au panafricanisme financier

Communiqué de presse à propos de la disparition de Me Aloïse Moudiléno-Massengo

Le C.D.R.C. a appris avec consternation et tristesse la disparition du doyen Aloïse Moudiléno-Massengo. Les membres du C.D.R.C. s’inclinent devant la mémoire de l’illustre disparu. En effet, Me Moudiléno-Massengo dont le prénom Aloïse signifie « sage » est le parrain politique du président Modeste Boukadia.

Aussi, au Nom du C.D.R.C. et en mon nom personnel, je présente les condoléances les plus attristées et toute la compassion à la famille et aux membres du M.P.C. (Mouvement Patriotique Congolais) dont Me Moudiléno-Massengo était le président et à un moment Modeste Boukadia en fut le Secrétaire Général chargé de l’organisation au moment de la Conférence Nationale Souveraine.

Fait à Paris, le 07 janvier 2020
Modeste Boukadia
Président du C.D.R.C.