Programme Politique Pour Tous

Le CDRC « Une Nation Pour Tous » veut que les institutions de la République servent Tous les Congolais, et non pas quelques uns. Mettre fin a la corruption, au clientélisme sont nécessaire pour que la République du Congo redevienne la République de tous les Congolais et pour une Afrique Centrale forte et au service de ses habitants.

Voici le plan d’action du CDRC pour bâtir des « Institutions pour Tous« , au Congo, comme en Afrique Centrale.

 

Réhabilitation de la Force Publique

Réorganisation en profondeur de la Force publique prise comme vecteur primordial de l’indépendance de la Nation, avec modernisation et rééquipement adapté de ses armes et moyens de défense sans oublier la reconnaissance du peuple pour leur assurer le revenu convenable indispensable à la dignité et un paiement régulier des soldes, des pensions des Anciens et des frais de missions avec une fourniture de l’habillement tant d’engagement actif pour le service que de présence civile en situation conviviale en dehors de l’engagement actif.

Moralisation de la vie publique

Définition du statut juridique de tous les anciens présidents, des anciens ministres, des parlementaires pour la moralisation de la vie publique et assurer des passations de pouvoir dans la continuité de l’Etat, la concorde et le respect de tous, en établissant une grille budgétisée des émoluments pour leurs « bons et loyaux » services. Réaménagement de tous les textes institutionnels qui régulent le fonctionnement régulier de l’Etat et ses autres corps.

Construire les Etats-Unis d’Afrique Centrale

Sur un plan géopolitique visant le continent africain, la réunification des peuples issus des Songhoï, des Bantu et des Zulu, depuis les régions sub-sahéliennes jusqu’en Afrique du Sud est une condition nécessaire pour construire les États Unis d’abord d’Afrique Centrale qui doivent préfigurer la véritable union de tous les peuples d’Afrique, au sens des Pères-Fondateurs de l’unité africaine qui voulaient tous que celle-là se réalise dans une indépendance responsable.

Le Congo na biso est un épicentre parmi d’autres en Afrique centrale ; cette partie de l’Afrique qui s’est désagrégée entraînant la dislocation de la sous-région équatoriale par des guerres pour la conquête du pouvoir alors que celles-là sont, en principe, la solution aux crises économiques et financières au sens de Carl von Clausewitz.

Dans le cadre de la mondialisation, l’Afrique centrale doit initier une dynamique novatrice qui n’est ni de redessiner ni de redéfinir les frontières issues de la colonisation et du traité de Berlin, mais de permettre une négociation entre pays ayant des mêmes ethnies, ou des régions partagées entre eux, de recouvrer leurs anciennes configurations d’avant ce traité sans pour autant amputer ces pays de leurs régions ou de leurs populations. C’est pratiquement la seule vraie solution pour sortir de l’épuration ethnique qui se déroule au Darfour.

 

Le CDRC saura construire Une Nation pour Tous

Sans être un décideur politique, Modeste Boukadia a convaincu les décideurs africains de créer l’Union Africaine. Ceci témoigne de sa vision profonde pour servir au mieux les intérêts des populations africaines, et non de quelques uns. C’est aussi un gage d’assurance pour tous les Congolais que le CDRC présidé par Modeste Boukadia pourra bâtir une Économie pour tous.

MODESTE BOUKADIA INSPIRATEUR DE LA FONDATION DE L’ UNION AFRICAINE

À la Une

Afrique: les Etats-Unis se posent en alternative à la Chine

Le 11 mars 2018 dernier, le président du CDRC Modeste Boukadia mettait en garde contre l’influence de la Chine en République du Congo, lors d’un article publié dans le Washington Time, un media d’importance aux Etats-Unies

Un an plus tard, pratiquement, jour pour jour, le 18 mars 2019 : les Etats-Unis se posent en alternative à la Chine, validant ainsi les analyse posées un an plus tot par le président du CDRC Modeste Boukadia. Lire la suite

MESSAGE DU 28 NOVEMBRE 2018 AUX PEUPLES DU CONGO

CONGO-BRAZZAVILLE vers l’Union nationale
Published on Nov 25, 2018

Modeste Boukadia livre ses pensées sur l’état actuel du Congo Brazzaville à l’occasion de la commémoration de la création il y a 60 ans de la République du Congo de jure par les Pères-Fondateurs: Fulbert YOULOU, Jacques OPANGAULT, Félix TCHICAYA, Simon Pierre KIKHONGA-NGOT, Robert Stéphane TCHITCHELLE.

Lire la suite

LIVRE BLANC : Le Drame du Congo et la solution de la Conférence Internationale

Le Drame du Congo et la solution de la Conférence Internationale. Livre blanc sur le chaos congolais et la Conférence Internationale promue par Modeste Boukadia de Jean-Claude Bondol.

L’ouvrage dresse un réquisitoire du règne tyrannique de Denis Sassou Nguesso avec son lot de crimes, d’assassinats, de génocide des Lari dans le Sud du Congo et de pillage du pays d’une part. D’autre part, il met l’accent sur la solution que constitue la Conférence Internationale des Nations unies pour abréger cette tragédie et reconstruire un Etat moderne. Lire la suite

Chacona, le Pool : une Enquête Internationale nécessaire au Congo Brazzaville

Chers compatriotes,

Nous avons tous été alertés via les réseaux sociaux du drame survenu dans le poste de police Chacona dans le quartier Mpila de Brazzaville. Selon l’OCDH, qui a alerté l’opinion internationale sur ce drame, plus de 10 jeunes gens sont morts de suites de violence alors qu’ils étaient aux mains des fonctionnaires de police. Lire la suite

INVITATION : CONFÉRENCE DE PRESSE. « CONFERENCE INTERNATIONALE DES NATIONS UNIES POUR LE CONGO BRAZZAVILLE. » SAMEDI 30 JUIN À 14H30

INVITATION : CONFERENCE DE PRESSE

Conférence Internationale  des Nations unies pour le Congo-Brazzaville  

Vers la paix, la gouvernance démocratique et la sécurité dans la sous-région en Afrique Centrale

Samedi 30 juin à 14h30

Au 18 rue du faubourg Montmartre 75009 Paris, Métro Grands Boulevards Lire la suite

Appel de Modeste Boukadia pour le soutien des Congolais à la tenue de la conférence internationale

Congolaises, Congolais, mes chers compatriotes,

Le Congo est aujourd’hui au bord du chaos. Il est dans le gouffre et il s’enfonce chaque jour davantage dans la division de ses fils et filles.

Sassou et son régime ont violé tous les principes du droit international et tous les principes de la démocratie. Lire la suite

À la Une

Modeste Boukadia met en garde contre l’influence de la Chine en République du Congo

Un chef de l’opposition que certains appellent le « nouveau Nelson Mandela » de l’Afrique centrale affirme que Washington doit « résister fermement » à l’influence chinoise sur les nations africaines, de peur que Pékin ne se positionne comme la puissance extérieure dominante sur le continent riche en ressources. Lire la suite