À propos de l’hommage rendu au Président Jacques Opangault par le gouvernement congolais

Nous nous félicitons d’un petit pas dans la bonne direction de l’hommage rendu au président Jacques Opangault ( Adiac :Devoir de mémoire : la République rend hommage à Jacques Opangault).

L’aura de ce grand Monsieur exigeait que cela fût fait par Denis Sassou. Mais peut-être que la raison l’aurait emporté, tant ses mains sont noyées de sang et du génocide laris toutes choses opposées à l’éthique Opangaultienne.

Cependant, après la reconnaissance de la Fête Nationale du 28 Novembre 1958 et la cérémonie d’hommage au président Jacques Opangault, des étapes importantes sont franchies pour aller vers la Conférence Internationale des Nations Unies pour restituer l’Union Nationale chère aux présidents Fulbert Youlou et Jacques Opangault, deux amis et frères politiques qui se respectaient et qui ont gouverné ensemble.

Modeste Boukadia
Président du CDRC,
Promoteur de la Conférence International des Nations Unies Pour le Congo

CONFERENCE INTERNATIONALE CONGO BRAZZAVILLE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s