Construction de Brazzaville 2, Route Nationale 3 et Aménagement des territoires de la Lékoli à l’ordre du jour

Tom Melvin BAIKI et Modeste BOUKADIA – crédits Photo Nadine Nagel

Monsieur Tom Melvin BAIKI et le président du C.D.R.C., Modeste Boukadia, se sont retrouvés le mardi 3 septembre 2019 à Paris pour échanger sur la situation du Congo notamment l’impact de la Conférence Internationale sur le développement des territoires.

Monsieur BAIKI a mis un accent prononcé sur le changement du nom de la Cuvette Ouest par celui de la LEKOLI tandis que le président Boukadia Modeste a fortement insisté sur la cohésion et l’égalité de tous les territoires du Congo en terme d’Aménagement et de Développement économique en tenant compte des spécificités de chaque territoire. Il a indiqué qu’il y a des territoires plus peuplés que d’autres. Cela constitue un frein de développement. Il a aussi insisté qu’il ne saurait y avoir un développement économique sans écoles de formation professionnelle et ceci en fonction de ses potentialités en termes de ressources naturelles.

D’autres sujets ont été également évoqués notamment la construction de Brazzaville 2 qui se fera à partir du km 45 où les terres sont plus stables par rapport à l’actuel secteur de Kombo, Massengo, Kintélé, Talangaï (Jamaïque) où les terres sont inconstructibles d’où les éboulements successifs dès la moindre pluie.

Plus étonnant encore, les quartiers sus-cités comme celui de Talangaï sont considérés comme les fiefs de Denis Sassou puisque la députée de ce secteur n’est autre que Claudia Sassou-Nguesso. Pourtant les habitants de ces secteurs appelés « Siba pelle » (tenir la pelle) n’ont jamais la moindre visite de la députée. De plus, jamais au grand jamais, Denis Sassou ne s’est jamais déplacé pour aller les voir pour les réconforter ou leur apporter la moindre la moindre assistance.

Le président Modeste Boukadia a donné un aperçu de son programme de désenclavement de la partie nord du Congo avec la construction de la Route Nationale 3. Il a insisté sur le fait que l’ensemble de ces sujets seront débattus et traités pendant la Conférence Internationale. C’est pour cette raison qu’il a rappelé que celle-ci doit être la Conférence de tous les Congolais en la soutenant pour qu’elle soit vite inscrite sur l’agenda du Conseil de Sécurité des Nations unies.

Monsieur BAIKI et le président BOUKADIA se sont convenus de se retrouver très rapidement pour finaliser le travail initié et de travailler la main dans la main pour construire l’Union Nationale qui sera issue de la Conférence Internationale. C’est l’Union Nationale qui mettra en place l’Aménagement et les zones industrielles adaptés aux richesses des pays des territoires ci-après : Itoumbi, Ewo, Mbama, Mbomo, Kellé et Okoyo qui constituent la Lékoli selon la volonté des habitants de ces territoires.

Presse C.D.R.C.
Paris, le 04 septembre 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s