TV5-Monde : Bombardements dans le Pool – Contexte et Solution

Congo Brazzaville: Bombardements dans le Pool - Contexte d'un probleme qui date du coup d'etat de 1997 et solutions de Modeste Boukadia, prisonnier politique au Congo Brazzaville.
1. Les Faits: Les bombardements des civils et les affrontements.
2. Les Causes: Le coup d'Etat de 1997 et le Genocide
3. Les Solutions de M. Boukadia, inspirateur de l'Union Africaine

 1. Bombardements dans le Pool: Craintes de génocide au Congo

Dans ce segment du Journal Afrique sur TV5 Monde, Dominique Laresche parle des bombardements dans le Pool depuis fin septembre 2016. Ces bombardements qui ont fait plusieurs morts du côté des populations et de la force publique et des membres des milices Ninja. Le gouvernement de Sassou Nguesso accuse les milices Ninja. Mais les milices ninja accusent les bombardements des populations qui sévissent dans le Pool depuis 2015 suivant un referendum constitutionnel contesté et illégal.  Où est la vérité ?

Une source locale rapporte que des jeunes ninjas avaient attaqués des postes militaires pour riposter aux bombardements constants dans le Pool depuis le referendum constitutionnel par la force publique essentiellement composée de jeunes recrues d’origine de l’Ethnie Mbochie d’Oyo.

Une chose est certaine, les bombardements constants par l’Etat qui refusent depuis fin 2015 une enquête internationale sur les violences faites aux populations civiles, nous rappelle le génocide commis contre les populations du Sud par les milices Cobras de l’actuel chef de l’Etat Denis Sassou Nguesso.


Ci - Dessous:
2. Les Causes: Le coup d'Etat de 1997 et le Genocide
3. Les Solutions de M. Boukadia, inspirateur de l'Union Africaine

2. 1997 à 2002 : Genocide au Congo Brazzaville


Les milices ninja sont une milice formée par Frédéric Bintsamou, alias Ntumi, au cours du conflit de 1997 a 2002. La force publique et l’Armée est-elle formée par une majorité des anciens miliciens cobras qui ont commis un génocide au Congo.

Le Coup d’état de 1997 qui a réinstallé l’actuel chef de l’état Denis Sassou Nguesso au pouvoir, fut suivi d’un génocide des populations au Sud du Congo par les milices Cobras du Chef de l’Etat. Les analyses des populations par classes d’âge parlent de 750,000 personnes qui manquent à l’appel.

Les conflits opposèrent les milices Cobras de Sassou Nguesso aux milices Cocoyes, Mamba, Zoulou, Ninja de Pascal Lissouba (président démocratiquement élu et renversé).

Pourtant, aucune enquête n’a été faite ni personne n’a été condamnée pour les massacres commis malgré l’obligation exprimée dans les diverses Constitutions d’enquêter sur les crimes contre l’Humanité.

a. Le Plan Mouebara: Des documents révèlent le caractère génocidaire du conflit

Massacres des Réfugiés de Kinsundi
Massacres des Réfugiés de Kinsundi

b. Dépopulation des regions Sud du Congo

M. Jean-Claude MAYIMA-MBEMBA est l’auteur du livre « Assassinats politiques au Congo-Brazzaville. Rapport de la Commission Ad’hoc « Assassinats » de la Conférence Nationale Souveraine (25 février – 10 juin 1991) », Ed. ICES, Corbeil-Essonnes, 2004 (livre épuisé).  Il rapporta les nombreux massacres commis contre les populations. Voir l’article sur Mediapart

Le journal Opinion International a publié de nombreux documents signés montrant des objectifs de dépopulation dans les régions Sud. Voir l’Article d’Opinion Internationale : Lourds soupçons sur des crimes contre l’humanité du Président Sassou-Nguesso au Congo-Brazzaville

c. Les Disparus du Beach: plus de 10,000 victimes.

L’Avocat Maitre Missamou évoque lui plus de 10,000 victimes du Beach dans une affaire contre l’Etat Congolais qu’il est en passe d’instruire devant la CPI.

Voir la video: Débat FACE à FACE : Point sur le CONGO BRAZZAVILLE

d. 2016: Des messages de haine contre les habitants du Pool dans les réseaux sociaux

Ces messages de haine des populations du Sud n’ont pas disparu et est encore relayée dans les réseaux sociaux sans être punie par les pouvoirs. Voir ici le message de Norlland Nkoli qui dit très clairement sa haine des populations du Sud et sa volonté de ne pas voir les populations du sud participer à la gestion de l’Etat.

Message de Haine Anti populations du Sud Congo dans les réseaux sociaux.
Message de Haine Anti populations du Sud Congo dans les réseaux sociaux.


Ci - Dessous:
3. Les Solutions de M. Boukadia, inspirateur de l'Union Africaine

3. Livre solution : « Ci-Git le Congo- Brazzaville, Sassou Nguesso m’a tuer »


Modeste Boukadia, inspirateur de l'Union Africaine, de la Banque centrale Africaine et récipiendaire du Prix Lumumba en 2015: "Nous devons construire L'Union Nationale au Congo."

a. Le Livre « Ci-Git le Congo- Brazzaville, Sassou Nguesso m’a tuer » : Des clés pour une sortie de crise définitive

Symptomatique d’un conflit jamais résolu et ou les populations des régions Sud du Congo Brazzaville, cette crise que connait le Congo depuis en réalité 1997 renforce plus que jamais le message du Président du CDRC. Ce message de paix et d’unité du Visionnaire Modeste Boukadia, qui a inspiré la création de L’Union Africaine, de la Banque Centrale Africaine, premier récipiendaire du Prix Lumumba en 2015, l’a resumé dans le livre « Ci-Git le Congo- Brazzaville, Sassou Nguesso m’a tuer » [Note: ce n’est pas une faute d’ortographe mais une reference au fameux « Omar M’a Tuer »]

Ce manuscrit, écrit avant que le Président Boukadia ne rentre au Congo pour être arrêté par le pouvoir de Sassou Nguesso, en toute violation des droits de L’Homme, ce manuscrit, nous en avons grand besoin alors que la violence ressurgit dont notre beau Congo frappé. Le livre est disponible à la FNAC a partir du 5 octobre 2016.

b.Acheter le livre Ci-Gît le Congo-Brazza

« CI-GIT LE CONGO BRAZZA , SASSOU-NGUESSO M’A TUER » Livre de Modeste Boukadia formulant la solution pour une paix definitive et un développement durable au Congo Brazzaville

c. L’Union Nationale : une nécessité pour le Congo

Modeste Boukadia demande depuis 1998 la mise en place d’un gouvernement d’Union Nationale. Pourtant cette demande a conduit le pouvoir de Sassou Nguesso, arrivé au pouvoir après un coup d’état et un génocide, à mettre en prison les membres du CDRC en aout 2013 d’abord et ensuite le Président Boukadia en janvier 2016.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s