Communiqué de Modeste Boukadia

Je renouvelle mes condoléances au général Jean Marie Michel Mokoko dont je partage la douleur profonde qui l’habite par la perte de sa maman dans les conditions qui sont les siennes en ce moment.

Cette douleur-là ne m’est pas étrangère, elle fut aussi la mienne lorsque, incarcéré, j’ai perdu ma mère sans avoir eu l’opportunité de m’acquitter de l’insigne devoir d’un fils d’accompagner à sa dernière demeure celle qui lui a donné la vie.

Je demande par ailleurs aux Congolaises et aux Congolais de ne pas se servir de cette situation de détresse pour entretenir un climat déjà malsain.

J’ai certes subi des atrocités tant morales que physiques qui sont à jamais marquées dans mon corps et mon être mais cela est du passé. Le travail qui nous attend est de ne pas tomber dans le piège tendu de la division pour nous éloigner de notre objectif qui est la CONFÉRENCE INTERNATIONALE en vue d’une Union Nationale réelle, indispensable, pour un Congo réconcilié avec lui-même.

C’est à cette seule manière de faire que nous nous épargnerons ainsi qu’aux générations qui viennent des drames inutiles et à chacun de nous, de ne pas vivre l’expérience de la prison arbitraire.

Tournons-nous vers le futur. Battons-nous pour la Conférence Internationale des Nations unies pour le Congo qui se déroulera certainement en Europe. Donnons au Congo la place qu’il mérite devant son peuple, sur l’échiquier international et notamment son rôle dans la sous-région.

Quand le Congo est en paix, la sous-région est en sécurité.

Je vous remercie.

Fait à Paris, le 24 octobre 2019

Modeste Boukadia
Président du C.D.R.C.

MAJ : le 25/10/2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s