LES CONGOLAIS DOIVENT EN URGENCE PRÉPARER L’APRÈS DENIS SASSOU NGUESSO

DROIT DE SAVOIR / INTÉGRALE TLR-TV, l’information au cœur de la renaissance avec Christian PERRIN

Reçu sur le plateau de l’émission DROIT DE SAVOIR, Modeste Boukadia, Président du Cercle des Démocrates et Républicains du Congo, pense, il est plus qu’impérieux de préparer déjà l’après Denis Sassou Nguesso.
Réagissant sur la succession de ce dernier, Modeste BOUKADIA évoque l’article 66 de la constitution de la République du Congo et estime que le fils cadet de Denis Sassou Nguesso ne remplit pas les critères.

Article 66 de la constitution du Congo-Brazzaville:
« Nul ne peut être candidat aux fonctions de Président de la République s’il :

  • n’est de nationalité congolaise d’origine ;
  • ne jouit de ses droits civils et politiques ;
  • n’est de bonne moralité ;
  • n’atteste d’une expérience professionnelle de huit (8) ans au moins ;
  • n’est âgé de trente (30) ans révolus ;
  • ne jouit d’un état de bien-être physique et mental dûment constaté par un collège de trois médecins assermentés désignés par la Cour constitutionnelle. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s