COMMUNIQUE DE PRESSE relatif à l’élection présidentielle de 2021 évoquée par Denis Sassou

Image France24

COMMUNIQUE DE PRESSE relatif à l’élection présidentielle de 2021 évoquée par Denis Sassou à France24-RFI le 07 mai 2020

Après analyse des réponses de Monsieur Sassou aux journalistes de France24 et RFI lors de son interview le 07 mai 2020, il ressort :

  1. De l’élection présidentielle. A la question du journaliste sur cette question constitutionnelle qui semble flairer un éventuel report pour cause du coronavirus, Denis Sassou laisse planer un flou artistique « que ça n’est pas d’actualité ». Le C.D.R.C. réaffirme à ce propos que c’est bel et bien d’actualité puisque nous sommes à trois (3) trimestres de l’élection présidentielle prévue en 2021. A moins que Denis Sassou confirme la suggestion de son « opposant » nommé, Tsaty Mabiala qui lui offrait deux (2) ans supplémentaires.

M. Sassou en évitant de communiquer autour de cette question constitutionnelle, même si c’est une constitution privée, par « l’élection n’est pas d’actualité » confirme que rien n’est prêt et qu’il n’a pas envie d’organiser l’élection présidentielle en 2021 qui aurait lieu dans trois (3) trimestres sous le fallacieux prétexte de la guerre contre le coronavirus pour reporter l’élection. C’est ce que le journaliste avait compris.

2. De sa succession. Cette question a fait éclater au grand jour le désaccord et les tensions profonds entre le vice-Amiral Jean-Dominique Okemba, chef du Conseil National de Sécurité (CNS et renseignements) et Denis Sassou jusqu’à faire dire au neveu l’affreuse vérité sur le génocide des Laris du Pool en précisant : « Nous, lorsqu’on a brûlé le Pool, rien ne s’est passé. Le ciel n’est pas tombé. »

Denis Sassou a évité de communiquer sur les folles rumeurs qui circulent dans le pays autour de la guerre de succession dans son Clan et l’avenir du pays semble suspendu à cette question.

Le C.D.R.C. estime, une fois de plus, que Denis Sassou vient de manquer une belle occasion de tuer la rumeur et rassurer sa population. Dire que cette question qui a créé un grand trouble au sommet de L’État « n’était qu’une légende » sous-entend simplement qu’il n’a pas le courage de décider au risque de mettre le pays à feu et à sang pour une question de succession qu’il aurait promise à plusieurs membres de son entourage.

3. De la prorogation de l’état d’urgence sanitaire. Denis Sassou a demandé à son Sénat de proroger l’état d’urgence sanitaire. Pourtant, selon le rapport officiel du gouvernement congolais, il y a à ce jour : 274 cas de testés positifs, 33 de guéris et 10 décès. Ces chiffres ne peuvent justifier d’enfermer la population si ce n’est la volonté de la tuer par la faim, car la population n’a pas bénéficié d’assistance du gouvernement pour faire face au confinement.

En réalité, cette prorogation de l’état d’urgence sanitaire permet à Denis Sassou d’éviter les manifestations prévisibles qui risquent de balayer son régime.

De ce qui précède, le C.D.R.C. :

  • Estime que la sortie de l’impasse constitutionnelle doit se faire par la Conférence Internationale sur le Congo en vue de préserver la tranquillité publique et la stabilité du Congo-Brazzaville et de la sous-région équatoriale ;
  • Propose la mise en place d’un Gouvernement de Concorde Nationale en vue de l’Union Nationale ;
  • Appelle tous les partis politiques, toutes les congrégations religieuses, la société civile et les organisations de défense des droits de l’homme d’œuvrer tous ensemble pour le respect de la Constitution, même privée, du 25 octobre 2015 promulguée le 6 novembre pour la tenue de l’élection présidentielle prévue en 2021 ;
  • Met en garde toute tentative de jurisprudence Pascal Lissouba 1997 ;
  • Propose de préserver la voie du dialogue et de concertation de la Conférence Internationale sur le Congo par les Nations Unies qui serait le Comité de suivi des décisions qui seraient prises pour la reconstruction de la République Une et Indivisible.

Fait à Paris, le 10 mai 2020 mis à jour le 05/10/2020 à 23h37

Modeste BOUKADIA
Président du C.D.R.C.
Initiateur de la Conférence Internationale sur le Congo

4 réflexions sur “COMMUNIQUE DE PRESSE relatif à l’élection présidentielle de 2021 évoquée par Denis Sassou

    1. Editor CDRC

      Bonjour Cher Monsieur,
      Je pense que vous avez trouvé ce que vous nous avez demandé.
      Nous vous remercions de nous avoir informé.
      Nous vous souhaitons une excellente journée.
      Le Webmaster

      J'aime

  1. Massengo

    Désolé , j’ai vu votre programme en PDFà la fin de votre communiqué.
    Donc pas d’Envoi demandé de votre programme.
    Je l’ai téléchargé .

    J'aime

    1. Editor CDRC

      Bonjour Cher Monsieur,
      Je vous remercie de l’attention que vous portez à l’activité du C.D.R.C.
      En effet, tous les documents officiels et l’ensemble de nos engagements tels que la déclaration de principes, le projet de programme de gouvernement ou les cahiers de charge pour l’investissement au Congo sont disponibles sur le site officiel qui est celui-ci : https://cdrc-cg.com/.
      Il y a plusieurs rubriques et avec un peu de patience, on trouve tous les renseignements.
      Excellente journée.
      Le Webmaster.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s