L’institution du terrorisme d’État nous impose d’arrêter l’élection présidentielle

L’institution du terrorisme d’État nous impose d’arrêter l’élection présidentielle parce que le Ministre de l’Intérieur, Zéphyrin Mboulou n’est plus en mesure d’assurer la tenue d’une élection équitable et transparente.
Denis Sassou doit nommer un nouveau Ministre de l’Intérieur pour organiser avec la communauté internationale le recensement général de la Population et de l’Habitat en vue de l’établissement des cartes d’électeurs et des listes électorales crédibles.

Modeste Boukadia, président du Cercle des Démocrates et Républicains du Congo (CDRC), s’est exprimé le 28 janvier 2021 dans Ebaka show sur la situation générale du Congo de l’Afrique et sur l’élection présidentielle du 21 mars 2021 en particulier

Editor CDRC
Paris, le 29 janvier 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s